Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

UE : les premiers euros du plan de relance européenne vont être versés en juillet





Le 2 Juin 2021, par François Lapierre

Les Vingt-Sept pays membres de l'Union européenne ont fini par tous donner leur feu vert au plan de relance à 750 milliards d'euros, annoncé en juillet dernier.


Plan de relance européen : une attente d'un an

Le plan de relance européen, baptisé « Next Génération EU », est doté au total de 750 milliards d'euros. Mais en tout, ce sont 672 milliards d'euros de subventions et de prêts qui seront accordés aux États membres pour relancer leurs économiques mises à mal par la crise sanitaire et ses conséquences. La France touchera un chèque de 40 milliards, l'Italie et l'Espagne de 70 milliards chacune (ce sont les pays les plus touchés par la pandémie).

Mais avant de distribuer l'argent, encore fallait-il l'approbation de tous les États membres. Le Conseil européen a finalement reçu les notifications d'approbation de l'ensemble des Vingt-Sept, « ce qui permet à la Commission d'emprunter au nom de l'UE sur les marchés des capitaux ». Car c'est tout l'enjeu du plan de relance : l'Union européenne va finalement pouvoir créer de la dette commune pour financer cette énorme enveloppe.

Investissements dans le numérique et la transition écologique

La Commission va pouvoir emprunter à des taux très bas, Bruxelles bénéficiant d'une signature très recherchée sur les marchés financiers. C'est l'incarnation de la solidarité européenne face à l'épidémie. Mais la machine européenne étant ce qu'elle est, chaque pays a dû donner son feu vert, un processus long qui commençait à agacer du côté de Paris et de Berlin.

Les premiers versements pourraient intervenir en juillet, un an après la décision historique des dirigeants de l'UE. Le plan de relance vise au financement de projets en lien avec la transition numérique et verte. Les déboursements se dérouleront sur plusieurs années, mais d'ores et déjà les premiers plans nationaux d'investissements ont été soumis auprès de la Commission européenne pour examen.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook