Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Uber compense les courses de ses conducteurs





Le 7 Juillet 2014, par Olivier Sancerre

Uber, le spécialiste américain du VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur), n’hésite pas à mettre la main à la poche pour s’imposer dans la guerre qui l’oppose non seulement à la concurrence, mais aussi face aux taxis traditionnels.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
La dernière initiative en date prouve que l’entreprise est prête à tout pour pousser son avantage. Le service UberX, version « low cost » de Uber, rapporte aux conducteurs moins que prévu, dans certaines villes américaines du moins. La grille tarifaire d’UberX a été abaissée pour l’été, période traditionnellement plus calme pour l’activité. La course minimum n’est plus facturée que 11,25$, au grand dam des conducteurs : ces derniers sont censés toucher 12$ sur une course de 15$; leurs bénéfices sont donc en baisse.
 
Histoire d’éviter de voir ces conducteurs partir chez la concurrence, Uber a donc trouvé une parade : compenser le manque à gagner. Dans le détail, un conducteur qui devait toucher 12$ mais qui n’en touche finalement que 11,25$ se voit attribuer un petit 0,75$ de plus de la part d’Uber, histoire que sa course lui rapporte le même tarif qu’à l’habitude.
 
Une bidouille comptable qui va faire un trou dans la trésorerie de l’entreprise, mais la paix sociale est à ce prix. L’astuce est également bien pratique puisqu’elle baisse les tarifs aussi pour les consommateurs. Qu’on ne s’en fasse pas : Uber a été récemment valorisé à 17 milliards de dollars…



Tags : taxi, transport, uber

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"




Les entretiens du JDE

Madelin ou domino ?

L’esprit guerrier des soignants nous sauvera,

Pourrons-nous compter sur les banques ?

#Polanski : l’humiliation de Polanski dessert les femmes !

L’immédiateté et la viralité de l’information ont provoqué des changements radicaux dans nos comportements

Pourquoi l’éco sera pire que le franc CFA.

Alexis Duval, Tereos : « l’avenir de l’industrie sucrière européenne passe par une stratégie internationale »

Nous avons souhaité créer un magazine africain réellement indépendant












Rss
Twitter
Facebook