Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Uber continue de perdre de l'argent





Le 16 Août 2018, par

Uber, le leader des services de VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur), a présenté les chiffres de son deuxième trimestre. Le chiffre d'affaires est en forte progression, mais l'entreprise accuse toujours des pertes.


Uber a engrangé durant le second trimestre 2,8 milliards de dollars : un résultat en progression impressionnante de 63% en un an… mais malgré tout, la société demeure dans le rouge, avec des pertes qui se montent à 891 millions de dollars. Ce chiffre est toutefois en baisse de 16% par rapport au même trimestre de l'année précédente. Cela reste une déception, Uber ayant affiché un bénéfice pendant les trois premiers mois de l'année. Mais malgré le succès de son modèle économique, les investissements sont lourds pour continuer à croître.

Le patron d'Uber, Dara Khosrowshahi, a remplacé Travis Kalanick il y a un an. Ce dernier menait une politique toxique au sein de l'entreprise, entre plaintes pour harcèlement sexuel et frasques incompatibles avec la tenue d'une start-up valorisée à plus de 70 milliards de dollars. Le nouveau PDG entend lui réaliser une introduction en Bourse au deuxième semestre de l'année prochaine. Pour ce faire, il a besoin d'un flux de trésorerie, a-t-il convenu durant une conférence.

Cela passe par la vente de plusieurs filiales (en Russie et en Asie), puis par la cession des activités de location de voitures pour les chauffeurs et celle de la construction de camions autonomes. Par contre, les investissements demeurent pour le développement des voitures sans chauffeur. Uber poursuit par ailleurs ses innovations comme Uber Eats qui livre des repas, ou encore le service Freight qui met en relation les chauffeurs de camions avec les expéditeurs de fret.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : uber

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook