Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Uber en Inde : une affaire qui roule





Le 19 Août 2015, par

L'Inde est le nouveau terrain de jeu des grandes entreprises américaines, où elles perçoivent l'émergence d'une classe moyenne à même d'acheter leurs produits. Uber fait partie de ces multinationales qui multiplient les gestes et les investissements pour s'établir dans le sous-continent.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Et d'investissements, il est encore question mais… dans l'autre sens. Le géant de l'automobile Tata a en effet mis 100 millions de dollars sur la table pour se faire une place au sein du capital d'Uber. C'est une première pour le géant industriel, qui n'a jamais investi ailleurs que dans des entreprises basées en Inde. Au passage, Tata est désormais le plus important partenaire du spécialiste du VTC en Inde…

Uber connait pourtant, en Inde comme ailleurs, des controverses. À New Delhi par exemple, un chauffeurs travaillant pour la société a été accusé de viol, ce qui a entraîné le retrait de la licence d'Uber durant plusieurs mois. L'entreprise n'en poursuit pas moins son implantation : elle compte 150 000 chauffeurs et elle représente déjà 35% du marché indien. Uber est présent dans 18 villes, mais c'est encore insuffisant pour concurrencer le VTC local, Ola, qui est lui dans 65 villes.

L'Inde est tout simplement le premier marché étranger pour Uber, hors États-Unis. Un statut particulier qui nécessite des investissements toujours plus importants : la société va ainsi injecter un milliard de dollars pour continuer de s'implanter au pays.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : inde, uber

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »










Rss
Twitter
Facebook