Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Uber vend ses taxis volants





Le 10 Décembre 2020, par La rédaction

Uber poursuit sa stratégie visant à retrouver un semblant de rentabilité. Après la cession de son activité de recherche sur la conduite autonome, le géant des VTC vend son projet de taxis volants.


Réseau de taxis volants partagés

Les temps sont durs pour Uber, qui subit de plein fouet les mesures de restriction des déplacements imposés un peu partout aux États-Unis et en Europe pour réduire autant que possible les cas de contamination. Si l'activité de transport de passagers est fortement chahutée, Uber peut compter sur celle de livraison de repas et de courses qui a explosé depuis le début de la pandémie. Malheureusement, c'est insuffisant pour compenser les pertes subies par l'activité principale de l'entreprise qui a décidé de se séparer de plusieurs actifs prometteurs afin de retrouver un semblant de rentabilité.

Depuis plusieurs années, Uber travaille au développement d'une offre de taxis volants. Uber Elevate comptait s'appuyer sur l'expertise de l'entreprise en matière de mise en relation et de gestion des flux de mobilité, cette fois dans le domaine du transport de passagers par les airs. Un projet qui paraît un peu fou sur le papier mais qui aurait pu dégager à terme une certaine profitabilité. Le réseau de taxis volants partagés aurait dû se lancer dès 2023.

En quête de rentabilité

Uber a décidé de vendre cette division à Joby Aviation. Le montant de la transaction n'a pas été rendu public, mais Uber va investir 75 millions de dollars au sein du repreneur d'Uber Elevate. Joby Aviation a été fondé en 2009 à Santa Cruz, et l'entreprise attire de nombreux regards : Toyota fait partie des actionnaires, et cette acquisition d'Uber Elevate va sans doute aiguiser de nouveau les appétits. 

Les avions électriques à décollage verticaux de Joby intégreront l'offre de moyens de déplacement d'Uber, quand les appareils seront prêts. Uber a également vendu cette semaine son unité de recherche sur la conduite autonome à Aurora, une start-up britannique dans laquelle Uber est monté au capital (26 %) contre un investissement de 400 millions de dollars.



Tags : Uber

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook