Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Un Français sur cinq part en vacances à Noël





Le 26 Décembre 2018, par François Lapierre

La trêve des confiseurs, c’est aussi un bon moment pour partir en vacances. Selon le Baromètre Mondial Assistance, un Français sur cinq profitera de ces quelques jours de repos pour s’offrir des vacances.


20% des Français interrogés par ce sondage vont prendre des vacances à Noël. Des vacances qui dureront sept jours en moyenne, d’après l’étude qui relève aussi que pour 25% des vacanciers, la période de repos durera quelques jours supplémentaires. La longueur des vacances de Noël est cette année plus réduite qu’auparavant : le calendrier joue un rôle important dans ce changement. Noël tombant un mardi, il est plus facile de prendre un week-end prolongé. 

Ce pourcentage de 20% est stable depuis ces cinq dernières années, exception faite de 2013 où le taux était de 26%. Le budget moyen consacré aux vacances de Noël est de 785 euros ; c’est à peu de choses près le même montant que l’an dernier. Il est moins élevé que pour les vacances de février, qui sont en général consacrées aux séjours en montagne plus onéreux. 74% des vacanciers resteront en France cette année, contre 16% qui s’offriront quelques jours en Europe.

Près d’un Français sur deux partant en vacances à Noël demeure chez un membre de la famille. C’est le chiffre le plus important de toute l’année, mais la nature de Noël explique largement cette tendance. Du côté des plus jeunes, les 18-24 ans sont un tiers à vouloir partir entre Noël et le Premier de l’an ; leur budget est cependant plus faible que pour leurs aînés, il tourne autour des 500 euros et mois. Un quart d’entre eux iront visiter l’Europe.



Tags : Noël

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook