Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Un chômeur sur cinq touche plus que son ancien salaire, confirme Pôle Emploi





Le 1 Avril 2019, par Marie-Eve Wilson-Jamin

La polémique va-t-elle prendre fin ? Pôle Emploi vient de confirmer les chiffres avancés par Muriel Pénicaud qui affirmait que 20% des chômeurs touchaient des indemnisations supérieures à leurs anciens salaires.


20% des chômeurs perçoivent une indemnisation supérieure à ses salaires antérieurs

Muriel Pénicaud avait créé une polémique mardi 26 février. Accompagnée du Premier ministre pour dévoiler ensemble des pistes pour transformer le système d’indemnisation des demandeurs d’emploi. « Il faut que le travail paye toujours plus que le chômage », avait alors déclaré Edouard Philippe. La ministre du Travail, de préciser qu’un chômeur indemnisé sur cinq touche une allocation supérieure à la moyenne de ses rémunérations mensuelles perçues antérieurement.

Mais après un mois de controverse, Pôle emploi a enfin publié vendredi 29 mars la fameuse note sur laquelle s'est appuyé la ministre et qui confirme qu'un chômeur sur cinq perçoit, lors de l'ouverture de ses droits, une indemnisation supérieure à la moyenne de ses salaires antérieurs .

L'Unédic contredit les chiffres du gouvernement

De son côté,  l'Unédic (organisme géré par les syndicats et le patronat) a publié une note de quatre pages, mercredi 27 mars. Ce document remet en cause l’un des arguments-clés de l’exécutif pour transformer le régime : non 20 % des chômeurs ne bénéficieraient pas d’une allocation supérieure à leur salaire mensuel moyen, perçu avant de s’inscrire à Pôle emploi, mais seulement 4%.

La guerre des chiffres a donc lieu. Et ce sont surtout des différences d'interprétation des chiffres plutôt, le tout à des fins politiques ! Au final, pour 21% des allocataires, le ratio entre allocation et moyenne des salaires est supérieur à 100%.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook