Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Un code de bonne conduite pour les influenceurs





Le 9 Janvier 2023, par Aurélien Delacroix

Les Français qui le souhaitent pourront s'exprimer sur le code de conduite envisagé par le gouvernement pour encadrer le secteur des influenceurs sur internet.


Une consultation publique pour encadrer les influenceurs

Ils sont environ 150.000 influenceurs en France qui prennent la parole sur les réseaux sociaux avec leurs avis, leurs conseils et leurs recommandations. Pour de nombreux Français, ce sont des visages connus et reconnus, ils leur font confiance… Mais le secteur est parfois un véritable far-west où tout est permis. Et même trop : ces pratiques doivent être encadrées, assène le gouvernement, et cela passera par une consultation publique.

L'exécutif entend mettre en place un code de bonne conduite et pour cela, il a besoin des principaux intéressés. Une consultation publique est donc disponible sur Internet, sur le site web concertation-influenceurs.make.org. Jusqu'au 31 janvier, les Français qui le souhaitent pourront donner leur avis sur 11 mesures réparties en quatre thématiques : droits et obligations des influenceurs, propriété intellectuelle, protection des consommateurs et gouvernance du secteur.

Des influenceurs au pouvoir de plus en plus grand

« L'immense majorité d'entre eux respecte évidemment les règles », explique Bruno Le Maire sur le site. « Mais il y a aussi certaines arnaques ou parfois tout simplement certains oublis », pointe le ministre de l'Économie. Un exemple resté fameux : celui de Nabilla Benattia-Vergara, condamnée en 2018 à 20.000 euros d'amende pour avoir promu des services boursiers sur Snapchat sans dire qu'elle avait été rémunérée.

« On oublie de dire qu'on a été payé pour recommander tel produit, tel site ou tel voyage », enchérit le locataire de Bercy. Ce code de bonne conduite vise à corriger les « écarts, manquements, parfois les tricheries ». Car ce sont des millions de Français qui consultent ces influenceurs pour leur vie de tous les jours, « ils jouent donc un rôle dans notre vie quotidienne. Ça leur donne une responsabilité particulière ».



Tags : influenceurs

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook