Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Un contrat à près d'un milliard d'euros pour Vinci en Nouvelle Zélande





Le 19 Juillet 2019, par La rédaction

Vinci a réalisé un joli coup en Nouvelle Zélande. Le groupe a décroché un contrat portant sur la construction d'une ligne ferroviaire, le tout pour un montant de près d'un milliard d'euros.


Plusieurs filiales de Vinci, ke géant français du BTP, ont obtenu un contrat d'importance en Nouvelle Zélande. Une nouvelle ligne de train autour d'Auckland va multiplier par deux le nombre de personnes pouvant se rendre dans le centre de la ville en moins de trente minutes. Cette ligne ferroviaire, qui représente un investissement global de 2,58 milliards d'euros, doit transporter 54 000 passagers par heure durant les heures de pointe.

Link Alliance, qui compte dans ses rangs deux filiales de Vinci avec leur partenaire Downer, a remporté un lot de taille : le groupe doit concevoir et construire 3,45 km d'extension d'une ligne ferroviaire reliant les stations de Britomart et de Mount Eden, selon le communiqué. Link Alliance devra notamment bâtir trois nouvelles stations, dont deux souterraines. 3,2 kilomètres de tunnel devront être creusés.

Au total, le contrat empoché par Vinci représente 970 millions d'euros. La nouvelle ligne ferroviaire doit voir le jour en 2024. Son trafic sera l'équivalent de deux autoroutes à deux fois quatre voies. Le groupe français y apportera son expertise dans ce contrat majeur.



Tags : Vinci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook