Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Un nouveau billet de 10 euros durable et sécurisé





Le 13 Janvier 2014, par

Un nouveau billet de 10 euros entrera en circulation en septembre. La Banque centrale européenne a dévoilé le design de ce billet, qui suit celui du billet de 5 euros lancé en mai dernier.


La principale nouveauté graphique de cette série baptisée « Europe » est justement l'intégration, dans le filigrane, du visage d'Europe, un personnage issu de la mythologie grecque et qui a donné son nom au continent. En dehors de l'aspect purement visuel, la BCE a surtout voulu multiplier les éléments sécuritaires et anti-contrefaçon.
 
Un fil de sécurité affiche par transparence la valeur du billet ainsi que le signe Euro. Le chiffre 10 en bas à gauche change de couleur (du vert au bleu) selon l'inclinaison du billet. Un effet de relief est imprimé sur le 10 principal, en haut au milieu, qui permet aux aveugles et mal-voyants de reconnaitre le billet. Mais c'est surtout sous une lampe UV et une lumière infrarouge que l'on pourra reconnaître un vrai billet d'une contrefaçon, avec des symboles (comme le sigle Euro) et des couleurs de fibres qui apparaissent.
 
Ce changement de billet est l'occasion pour la BCE de réduire l'impact environnemental des coupures de 5 et 10 euros, qui sont parmi les plus manipulés. Les nouveaux billets sont ainsi présentés comme plus durables et ne nécessitant pas un remplacement aussi fréquent qu'avec les anciens.
 
Sur les 15 milliards de billets en circulation, celui de 10 euros est l'un des moins contrefaits. La BCE estime ainsi la contrefaçon à 6,3% du total, un chiffre qui augmente mais qui reste très faible en regard des coupures les plus copiées - à savoir les billets de 20 et de 50 euros. Tous deux représentent plus des trois quarts des fausses coupures en circulation.
 
La Banque centrale compte également moderniser les billets de 20, 50, 100, 200 et 500 euros à terme.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook