Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Un « plan Marshall » pour le tourisme





Le 13 Mai 2020, par La rédaction

Le gouvernement prépare un « plan Marshall » pour le secteur du tourisme, ainsi que des aides spécifiques pour la restauration et l'hôtellerie.


1,5 milliard pour le tourisme

Un « plan Marshall » pour le tourisme, c'est la promesse du secrétaire d'État Jean-Baptiste Lemoyne. Un comité interministériel a tracé les grandes lignes de ce qui est devenu une « priorité nationale » : le tourisme a un impact majeur sur l'économie française, dont il représente 7,2% du produit intérieur brut. Le secteur emploie également près de 2 millions de personnes… Les deux mois de confinement y ont porté un coup très dur, mais comme l'a expliqué le secrétaire d'État : « La France est rentrée dans cette crise en étant première en matière de tourisme et elle doit le rester ». 

Jusqu'à présent, 66.000 entreprises des secteurs du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration ont bénéficié de 6 milliards d'euros de prêts garantis. Le chômage partiel et l'ensemble des aides mises en place par l'État sont indispensables, mais pas suffisants. C'est pourquoi un soutien spécifique va être proposé, autour de quatre axes : tout d'abord des protocoles sanitaires, qui sont « indispensables à la reprise », a détaillé Jean-Baptiste Lemoyne. Deuxième axe : un plan de « tourisme social » supervisé par le secrétaire d'État Gabriel Attal. Des chèques vacances seront mis à contribution et les personnes mobilisées durant la crise sanitaire seront particulièrement ciblées.

Des mesures pour les restaurants

Dans certaines filières comme les stations de ski ou encore dans des territoires particuliers, le travail déjà engagé va se poursuivre. Enfin, un plan d'investissements est dans les cartons. Le budget prévu s'établit à 1,5 milliard d'euros : la plus grande partie (1,3 milliard) provient de la Caisse des dépôts et consignations. Le gouvernement entend faire participer les assurances.

Pour les restaurants, qui sont toujours fermés, des mesures spécifiques sont en cours d'élaboration. Les pouvoirs publics promettent un effort « sans équivalent » : poursuite du fonds de solidarité, continuité du chômage partiel, suppressions de cotisations sociales… Une organisation de professionnels craint en effet que 25% des restaurants ne survivront pas à la crise économique.



Tags : tourisme

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook