Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Un reconfinement généralisé pourrait être annoncé par Emmanuel Macron





Le 28 Octobre 2020, par Paolo Garoscio

Une allocution présidentielle est programmée pour mercredi 28 octobre 2020, montrant que le chef de l’État, après une interview en direct, reprend la main sur la communication de crise de la Covid-19. Elle fera suite aux deux conseils de Défense convoqués par l’exécutif et pourrait, selon les premières informations, être l’occasion d’annoncer un nouveau confinement.


Vers un nouveau reconfinement généralisé en France

Si le gouvernement aura tout fait pour éviter de devoir reconfiner la population française, notamment en adoptant des mesures locales, la situation sanitaire de la pandémie de Covid-19 ne cesse d’empirer en France comme partout en Europe. Deux conseils de Défense, un mardi 27 et un mercredi 28 octobre 2020, ont donc été organisés.

Selon les premières informations qui ont fuité du conseil de Défense du 27 octobre 2020, l’exécutif se préparerait à prendre la décision la plus dure : un reconfinement. Le gouvernement veut donc abandonner la stratégie précédente, qui consistait en des mesures spécifiques selon la situation de chaque département, pour une stratégie nationale, plus claire mais qui risque également d’être moins bien acceptée, surtout dans les départements qui ne sont pas placés en urgence maximale.

Un confinement, mais plus léger qu’en mars 2020

S’il est annoncé mercredi 28 octobre 2020 par Emmanuel Macron, le confinement pourrait néanmoins être moins strict que celui du printemps 2020. Les établissements scolaires, notamment, devraient rester ouverts, sauf pour les universités. Le télétravail serait de nouveau fortement conseillé, mais on peut imaginer que certaines activités, fermées en mars 2020, resteront également ouvertes.

Il y a en effet une différence fondamentale entre les deux périodes : les gels et les masques sont désormais disponibles partout, et les magasins appliquent rigoureusement les gestes barrière. Le gouvernement pourrait donc opter pour une stratégie visant à conserver une activité minimale mais réelle, plutôt que de fermer de force tous les services. Les derniers arbitrages auront lieu lors du conseil de Défense du 28 octobre 2020… mais les Français devront sans doute suivre l’actualité et les explications des ministres avant d’y voir plus clair.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook