Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Un redressement fiscal de 2,2 milliards d'euros pour la Société Générale





Le 16 Janvier 2018, par

La Société Générale n'a toujours pas liquidé l'héritage de Jérôme Kerviel. Dernier rebondissement date : un redressement fiscal de 2,2 milliards d'euros réclamé par le ministère de l'Économie, en remboursement d'un crédit d'impôt.


Le Canard Enchaîné, dans son édition du mercredi 17 janvier, rapporte ce redressement fiscal massif qui rembourse un crédit d'impôt versé par les autorités dans le cadre des pertes provoquées par les agissements de Jérôme Kerviel. La banque avait laissé l'ex-trader opérer au sein d'un système « déficient », d'après le jugement de la Cour d'appel de Versailles en 2016 ; la justice a estimé que la responsabilité de Jérôme Kerviel dans la perte de 4,9 milliards d'euros en 2008 n'était que partielle. De fait, l'État peut réclamer le remboursement d'une partie du crédit d'impôt.

Cette décision a poussé les services fiscaux à lancer une procédure de redressement fiscal à hauteur de 2,2 milliards d'euros et ce, dès novembre 2016. La « facture » a été envoyée à la Société Générale au printemps dernier. Depuis, les choses en sont restées là, la banque n'ayant pas voulu commenter l'article de l'hebdomadaire satirique, si ce n'est que la décision de justice ne remettait pas en cause le « bien fondé » du traitement fiscal de la perte causée par l'activité de l'ex-trader.

La Société Générale n'est d'ailleurs pas prête de régler la note de Bercy. Le Canard Enchaîné souligne ainsi que les procédures en justice (tribunal administrateur, cour administrative d'appel, Conseil d'État…) peuvent faire traîner le dossier au moins cinq ans. La banque a simplement constaté qu'un litige pouvait encore se produire devant les juridictions compétentes. Qui sait ce qui peut se passer d'ici là dans ce dossier au long cours.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook