Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Un salarié français sur cinq ressent du stress au travail





Le 6 Mai 2019, par La rédaction

Les salariés français sont parmi les plus stressés en Europe, selon une étude du cabinet de ressources humaines ADP citée par BFMTV. Une difficulté pour les employés… et leurs employeurs.


Selon cette étude, près d’un salarié français sur cinq (19%) est victime de stress au travail. La France se place sur le podium européen en la matière, derrière la Pologne et l’Allemagne avec respectivement 25% et 20%. Cette troisième place n’est guère encourageante étant donné les problèmes que génèrent un trop fort niveau de stress, qui se vit mal au travail, mais qui est aussi « importé » à la maison et retombe sur les proches. Dans l’Hexagone, 20% seulement des salariés se sentent suffisamment en confiance pour parler à leur management d’un problème de mal-être, relève ADP. 72% des salariés pensent que leur employeur ne s’intéresse tout simplement pas à leur bien-être, où il ne s’en soucie qu’en surface.

L’étude montre également que, contrairement à l’idée reçue, ce n’est pas en Ile-de-France que les salariés sont les plus stressés (ils le sont tout de même à 20%), mais dans le Sud-Ouest (24%), suivi par la région Centre (22%). 16% des personnes interrogées se disent stressées au travail dans le Nord et l’Ouest. Ce problème du stress a mis du temps avant que les employeurs français s’y intéressent finalement, au contraire d’autres pays.

Au Danemark par exemple, c’est dès les années 70 que les premiers accords sur le stress au travail ont été négociés entre les partenaires sociaux. L’Hexagone a donc un long chemin à faire pour réduire le niveau d’anxiété qui touche de nombreux salariés dans les entreprises françaises.



Tags : stress

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook