Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Un surplus d'épargne de 157 milliards d'euros





Le 9 Septembre 2021, par La rédaction

En raison des difficultés pour consommer pendant la pandémie, les Français ont épargné beaucoup plus que ce qu'ils auraient mis de côté en temps normal, explique sans surprise un rapport de la Banque de France.


La pandémie fait épargner

2020 a été une année exceptionnelle pour l'épargne réglementée, d'après la Banque de France. Les versements sur sur le livret A, produit phare de l'épargne réglementée, ont atteint leur plus haut historique, à 167 milliards d'euros, soit une hausse de 134% par rapport à 2019. Le total de l'épargne réglementée des Français (Livret A, Livret de développement durable et solidaire, livrets d'épargne populaire, plans d'épargne logement, plans d'épargne populaire) a atteint 814 milliards d'euros, une progression de 5,5% par rapport à 2019.

Depuis le premier trimestre 2020, synonyme de déclenchement de la crise sanitaire, les épargnants français ont mis de côté 267 milliards d'euros, relève encore l'institution, un chiffre bien plus élevé que les 111 milliards attendus hors pandémie. De fait, le surplus d'épargne se montait fin juin à 157 milliards d'euros d'après ce rapport. Une épargne accumulée en raison de l'impossibilité de réaliser certaines dépenses, comme dans l'hôtellerie-restauration soulève le directeur général de la Banque de France, Olivier Garnier.

Le revenu disponible n'a pas baissé

Il rappelle aussi que malgré la chute du produit intérieur brut l'an dernier, le pouvoir d'achat et le revenu disponible des ménages n'ont pas diminué. En premier lieu, c'est bien sûr le Livret A qui a recueilli le plus d'épargne. L'encours moyen était de 5.500 euros à la fin de l'année dernière, soit 400 euros de plus par rapport à fin 2019. 13% des livrets représentent plus de la moitié des encours.

81,5% des Français détiennent un Livret A, qui rapporte peu (0,5%, sous le niveau de l'inflation) mais dont la liquidité est appréciée. À l'inverse, le livret d'épargne populaire reste peu utilisé. Ce véhicule d'épargne affiche pourtant un taux de rendement de 1%, mais son utilisation est soumise à des conditions de ressources.



Tags : épargne

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook