Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Un tiers des Bricorama français ont ouvert leurs portes ce dimanche





Le 6 Janvier 2014, par

La cacophonie se poursuit sur le front de l'ouverture dominicale des magasins de bricolage. Après le décret publié le 31 décembre dernier, les enseignes ont obtenu le droit -temporaire- d'ouvrir le dimanche.


Ces ouvertures sont néanmoins liées à des négociations avec les syndicats. Néanmoins, certains magasins ont d'ores et déjà pu mettre à profit cette nouvelle règle, comme Bricorama qui a ouvert 33 de ses enseignes hier, dont 27 en Île-de-France, comme l'a annoncé Jean-Claude Bourrelier, patron du réseau. Cela représente un « petit tiers des magasins français».
 
Bricorama est l'entreprise qui a relancé la polémique sur l'ouverture le dimanche. Après avoir porté plainte contre ses concurrents qui ouvraient leurs portes le dimanche, la justice a rejeté la demande de Bricorama de faire de même. Le gouvernement, aiguillé par un rapport de l'ancien patron des Postes Jean-Paul Bailly, a décidé de remettre à plat une partie des règles régissant l'ouverture des commerces le dimanche.
 
Le décret permet, jusqu'au 1er juillet 2015, aux enseignes de bricolage d'ouvrir le dimanche, ce qui représente 178 magasins.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook