Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une activité encourageante pour Airbus au mois d'octobre





Le 9 Novembre 2020, par François Lapierre

Airbus est encore loin de retrouver son niveau de production et de livraison d'avant la crise sanitaire. Mais le constructeur européen affiche des résultats encourageants pour le mois d'octobre.


72 livraisons en octobre

Airbus, comme l'ensemble du secteur du transport aérien, est en crise. Les mesures prises par les gouvernements du monde entier pour répondre à la crise sanitaire ont provoqué une chute historique de l'activité. De nombreuses compagnies aériennes ont fortement réduit leurs vols et, par conséquent, les ventes d'avions ont eux aussi subi une forte baisse. Airbus a mis en place au printemps un programme visant à réduire la voilure de sa production, qui a reculé de 40 %. Cela représente 40 A320 produits chaque mois, 4 A220, 2 A330 et 5 A350.

Sur les neuf premiers mois de l'année, les livraisons — essentielles, car c'est à ce moment que les clients paient le gros de la facture — se sont contractées de 40 %. Mais au troisième trimestre, la baisse n'a été que de 20 % par rapport à l'année passée pour Airbus, qui a livré 145 appareils pendant l'été, contre 74 au deuxième trimestre. Une tendance relativement positive qui se poursuit au mois d'octobre : l'avionneur européen a ainsi livré 72 appareils, dont 43 A320, 12 A220, 4 A330, 12 A350 et un A380.

Réduction des stocks

Des livraisons qui surpassent le volume de production mensuel qui s'est finalement établi à 51 unités en octobre : c'est de bon augure, Airbus réduit ainsi ses stocks et surtout, le constructeur encaisse de l'argent frais. L'entreprise veut néanmoins rester sur la cadence décidée au printemps, avec peut-être la possibilité de passer de 40 à 47 monocouloirs à partir de juillet prochain. Airbus prévoit un retour à un trafic aérien normal entre 2023 et 2025, ce n'est donc pas le moment de rouvrir les vannes à fond.

L'A320 demeure indéniablement la vedette du catalogue d'Airbus. Le monocouloir a enregistré 4 commandes en octobre pour la version A320neo, et une commande pour l'ACJ320neo (version jet privé), ainsi que 6 commandes pour l'ACJ220, le nouvel avion d'affaires du constructeur. Et les gros porteurs sont toujours sur le radar du constructeur avec un rythme de 5 A350 et 2 A330 par mois.



Tags : Airbus

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute













Rss
Twitter
Facebook