Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une aide de 1.000 euros pour le premier logement des jeunes actifs





Le 16 Février 2021, par La rédaction

Les jeunes actifs pourront prétendre à une aide financière à l'installation, a annoncé la ministre du Logement. Il y a plusieurs critères à respecter, mais cette aide se monte à 1.000 euros.


Une aide pour les jeunes qui entrent sur le marché du travail

Il est déjà difficile de décrocher un emploi dans le contexte économique actuel, alors autant ne pas y ajouter les difficultés de logement. Une nouvelle aide de 1.000 euros a été annoncée par le ministère du Logement pour soutenir les jeunes actifs afin de régler le premier bail. Emmanuelle Wargon a détaillé sur LCI les contours de ce nouveau dispositif : cette « prime au déménagement » concerne les jeunes actifs de moins de 25 ans qui ont trouvé un CDI, un CDD ou un contrat d'intérim. Pour prétendre à cette aide, il devra toucher « moins de 1.300 ou 1.400 euros net par mois », précise la ministre du Logement.

Et pour les jeunes en alternance, il n'existe pas de limite d'âge pour profiter de ce dispositif de soutien durant cette période difficile. « C'est essentiel de soutenir l'économie. À situation exceptionnelle, réponses vraiment exceptionnelles », a-t-elle assuré. « Les jeunes sont en situation difficile aujourd’hui donc les aider quand ils s’installent, quand ils ont un boulot, pour qu’ils puissent bien commencer dans la vie, quand ils arrivent dans leur premier logement, c’est bien ».

Diagnostic de performance énergétique

Il s'agit d'un élargissement de la prime au déménagement mise en place en 2018 et qui s'élargit donc aux jeunes actifs de moins de 25 ans. « C’est un petit coup de pouce à l’installation qui est bienvenu dans cette période », a indiqué Emmanuelle Wargon. Les jeunes sont parmi les principales victimes de la crise sanitaire et économique, avec un marché de l'emploi qui s'est considérablement réduit. Toute aide est donc bonne à prendre.

La ministre a aussi détaillé le nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) qui va devenir obligatoire et opposable à compter du 1er juillet 2021. Et à compter du 1er janvier 2022, la présence du DPE sera obligatoire sur toutes les annonces immobilières : « Si vous avez un écart très important, c'est-à-dire que vous entrez dans le logement et que ce n'est pas du tout ce que vous constatez, vous pouvez refaire un diagnostic si vous le voulez et attaquer le vendeur ou celui qui vous loue ».



Tags : logement

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Islamo…quelque chose…oui, mais quoi ?

In-house Shadow Cabinet : Un cabinet fantôme au sein des comités stratégiques

La Corporation des Incertitudes : La Génétique Managériale des Conquérants

Faut-il nationaliser Sanofi ?

Décryptage Stratégique de la Pensée Sun Tzu

Merci Donald !

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers













Rss
Twitter
Facebook