Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une « avant garde » de la zone euro pour François Hollande





Le 19 Juillet 2015, par

La France veut créer une « avant garde » de l’Union européenne, écrit François Hollande dans une tribune parue dans le Journal du Dimanche. Le timing n’est pas innocent : le président de la République veut continuer à tirer profit de l’accord qui a permis le maintien de la Grèce dans la zone euro.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Maintenant que la poussière commence à retomber au fur et à mesure que les États membres votent sur le plan d’aide à Athènes (c’est voté pour Paris et Berlin, malgré les difficultés), François Hollande veut relancer la machine européenne en invoquant l’impérieuse nécessité  de créer un gouvernement de la zone euro.

Pour le président de la République, « L'Europe a laissé ses institutions s'affaiblir et les 28 gouvernements peinent à s'accorder pour aller de l'avant. Les Parlements restent trop loin des décisions. Et les peuples se détournent à force d’être contournés ». La seule solution, c’est d’injecter de la politique dans l’organisation de l’Union et de la zone euro. Car « l’Union ne peut se réduire à des règles, des mécanismes ou des disciplines ».

Plus de politique donc pour conserver cet « esprit européen » : cela passe par la création d’un « gouvernement de la zone euro ». François Hollande ne détaille pas les contours d’un tel projet, mais explique qu’il faudra « un budget spécifique ainsi qu'un Parlement pour en assurer le contrôle démocratique ». L’idée n’est pas neuve et elle se heurte toujours à des résistances nationales. Mais le gouffre auquel l’Europe a échappé de justesse en raccrochant la Grèce pourrait redonner des ailes à ce projet.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : europe

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook