Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une baisse du Livret A prévue pour février 2014





Le 18 Novembre 2013, par

Selon le journal Les Echos qui a réalisé le calcul mathématique à l'origine de la définition gouvernementale du taux de rémunération du Livret A, si l'inflation se maintien telle qu'elle est aujourd'hui l'épargne préférée des Français devrait voir son taux baisser encore en février 2014. Ce serait alors la troisième baisse en un an.


cc/flickr/Environmentblog
cc/flickr/Environmentblog

Le taux du Livret A est calculé de manière automatique par une formule qui prend en compte divers paramètres dont l'inflation. Plus l'inflation est élevée, plus le Livret A rapporte, et vice-versa. Or,, en Octobre l'inflation s'est établie en France à 0,5% ce qui laisse présager une nouvelle baisse de ce Livret d'épargne.


Si l'inflation se maintien à ce niveau, le taux pourrait descendre à 0,75% au 1er février 2014, date du prochain calcul. Ce serait la troisième baisse en un an après celle de février 2013 et surtout d'août 2013 quand le Livret A a baissé de 1,75% à 1,25%, un record historiquement bas.


Les épargnants ne pourront rien y faire mais il leur reste un espoir car le calcul mathématique n'est pas synonyme de décision définitive. C'est le gouvernement qui, en dernier, décide quel sera le taux de rémunération de ce Livret. Et il peut aussi décider de ne pas baisser le taux autant que le prévoit le calcul.


C'est d'ailleurs ce qui a été fait en août 2013. Le calcul mathématique établissait le taux du Livret A à 1% mais Bercy a estimé plus judicieux limiter la baisse de 0,5 points et a décidé que le taux du Livret A serait de 1,25%.


Il se pourrait donc que le gouvernement décide d'intervenir une nouvelle fois pour que le taux ne descende pas en dessous de la barre des 1%. Car ces taux commencent à détourner l'épargne des Français qui s'intéressent de plus en plus à d'autres typologies d'épargnes comme les assurances-vie.


2014 devrait, selon les premières projections, être une année durant laquelle la collecte ne devrait pas atteindre des records.



Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook