Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une bonne année cinéma pour les films français





Le 3 Janvier 2019, par

Les salles de cinéma ont vécu une belle année 2018, même si la fréquentation s’est révélé plus faible que l’année précédente. Tout comme le cinéma français, qui a attiré les foules.


En 2018, la fréquentation dans les cinémas français s’est maintenue au-delà des 200 millions (200,5 millions précisément). C’est moins que l’année précédente, où les salles avaient accueilli 209,4 millions d’amateurs. C’est la deuxième année de fréquentation en recul, souligne le rapport annuel du CNC, qui se réjouit tout de même de constater le maintien au dessus du seuil des 200 millions d’entrées. La France demeure le premier marché européen du cinéma, le Royaume-Uni affichant 176 millions d’entrées, l’Espagne 92 millions, l’Allemagne 90 millions.

Les films français ont été particulièrement prisés l’an dernier, avec une hausse de leur fréquentation de 1%. Il a pesé 39,3% du marché, avec plusieurs gros succès au box office : « Les Tuche 3 » (5,7 millions d’entrées), « La Ch’tite Famille (5,6 millions) ou encore « Le Grand Bain » (4,2 millions). Des comédies en majorité, mais aussi des films d’action comme « Taxi 5 » qui a cumulé 3,7 millions d’entrées, de l’aventure avec « Belle et Sébastien 3 » (1,7 million), l’animation avec le dernier film Astérix (2,7 millions) et même le western avec « Les Frères Sisters » qui a réalisé 840 000 entrées.

Même s’ils continuent de représenter la part du lion, les films américains ont reculé de 5 points, à 45%. Parmi les cartons de l’année, « Les Indestructibles 2 » affichent 5,8 millions d’entrées, le dernier opus de la saga « Avengers » 5,1 millions, et « Black Panther » 3,7 millions. Les films britanniques ont également engrangé de bons scores, notamment grâce aux deuxième volet des « Animaux Fantastiques » (3,7 millions) et « Ready Player One » avec 2,3 millions de spectateurs.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : cinéma

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook