Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une bouteille de Romanée-Conti vendue 482.000 euros aux enchères





Le 15 Octobre 2018, par Marie-Eve JAMIN

Une bouteille de Romanée-Conti millésime 1945 a été adjugée à 482.000 euros, ce samedi 13 octobre, lors d'une vente aux enchères de la maison Sotheby's à New York. Elle devient ainsi la bouteille de vin la plus chère de l'histoire.


Une bouteille de Romanée-Conti de 1945 vendue 482.000 euros aux enchères

Les ventes de bouteilles de Romanée-Conti battent souvent des records. Cette fois, l'une d'elle datée de 1945 a été vendue aux enchères pour la somme affolante de 558.000 dollars, soit 482.000 euros, samedi 13 octobre. Il s'agit du record pour une bouteille de vin de contenance standard. Il était jusqu'ici détenu par un Château Lafite Rothschild de 1869, adjugé 233.000 dollars lors d'une vente à Hong Kong en 2010.

Au final, cette bouteille de Romanée-Conti a été vendue 17 fois plus que l'estimation établie, 32.000 euros, lors d'une vente aux enchères organisée par la maison Sotheby's à New York. Il s'agit de l'un des 600 exemplaires produits en 1945. En revanche, comme c'est l'usage, on ne connait pas les heureux nouveaux propriétaires. Une chose est sûre, ce vin ne sera pas bu.

Romanée-Conti, un domaine connu et reconnu dans le monde

Pour rappel, le domaine de la Romanée-Conti est l'un des plus connus au monde. En outre, il est souvent considéré comme produisant le plus grand vin de Bourgogne. Il est situé sur une parcelle de moins de deux hectares et ne produit qu'entre 5.000 et 6.000 bouteilles par an. Il fait partie de la Côte de Nuits, au nord de la Côte-d'Or.

Cette vente aux enchères illustre à merveille le diction : tout ce qui est rare est cher. En effet, en 1945 : le domaine n'avait fabriqué que 600 bouteilles, avant que les vignes ne soient arrachées pour être replantées par la suite. Les bouteilles de ce millésime sont donc particulièrement rares, ce qui se reflètent dans les enchères record enregistrées ce week-end.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook