Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une carte bancaire à la Fnac





Le 2 Mai 2017, par

Suivant en cela d’autres opérateurs comme Carrefour ou Orange (qui lancera son offre bancaire cet été), la Fnac se lance à son tour sur le marché de la carte bancaire. Elle est gratuite, mais réservée aux adhérents de l’enseigne.


Cette carte a tous les atours d’un service bancaire traditionnel : retrait dans les distributeurs automatiques, règlements sur les terminaux électroniques ou encore paiements sur internet. Mais la Fnac ajoute des solutions de financement et du crédit renouvelable via l’accord avec Sofinco, partenaire historique de l’enseigne et propriété de Crédit Agricole Consumer Finance.

De plus, 1% des achats réalisés (y compris hors réseau Fnac et lors de retraits dans les distributeurs automatiques) sera crédité sur le compte fidélité Adhérents, le tout utilisable en chèques cadeaux. En cela, cette carte bancaire ressemble beaucoup à ce que peut proposer Carrefour par exemple, et c’est un des « arguments de vente » de ce type d’offres.

Cette carte bancaire Fnac est de nature à séduire une large clientèle, mais les consommateurs intéressés devront d’abord souscrire à une adhésion avec le réseau Fnac. L’enseigne compte cinq millions d’adhérents en France. Cette carte est en effet d’abord présenté comme un outil de fidélisation aux offres du distributeur. L’enseigne est en phase de déploiement de cette offre bancaire mise au point avec MasterCard.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : fnac

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert









Rss
Twitter
Facebook