Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une croissance dans le rouge au dernier trimestre





Le 26 Octobre 2020, par Olivier Sancerre

C'est la conséquence des nouvelles mesures sanitaires mises en place ces dernières semaines pour essayer de contenir la deuxième vague : la croissance au dernier trimestre pourrait de nouveau plonger dans le rouge.


Deuxième vague de Covid-19

L'économie française va de nouveau subir un choc d'ici la fin de l'année, en raison encore une fois de la pandémie. Les autorités ont décidé de placer un total de 54 départements en alerte sanitaire maximale, synonyme de couvre-feu et de mesures de restriction supplémentaires. L'objectif est d'aplanir la courbe des hospitalisations, qui grimpe depuis plusieurs semaines. Le gouvernement a ajouté, jeudi 22 octobre dernier, 38 départements aux huit agglomérations et métropoles déjà concernées, dont la région parisienne. En tout, 46 millions de citoyens devront respecter le couvre-feu, réduisant d'autant l'activité économique de nombreuses entreprises.

Des mesures de soutien à l'économie ont aussi été annoncées pour les sociétés touchées : fonds de solidarité, reports et exonérations de charges, chômage partiel. Des dispositifs indispensables pour la survie de nombreuses petites et moyennes entreprises, et qui vont peser sur les finances publiques : elles ont été estimées à 2 milliards d'euros, a annoncé Bruno Le Maire qui a prévenu que la croissance au dernier trimestre risque d'être négative.

Espoir pour 2021

Au micro d'Europe 1, le ministre de l'Économie a indiqué que cette rechute n'était pas une surprise : l'hypothèse avait même été intégrée dans la prévision de contraction du produit intérieur brut pour l'année 2020 (-10 %). « Nous savions que l'épidémie pouvait repartir et il y a beaucoup d'incertitudes internationales », a ajouté le locataire de Bercy. Cette hausse des cas de contamination est un coup dur car l'économie avait montré des signes de rebond après le déconfinement.

Si 2020 est bel et bien perdu, pour l'année prochaine Bruno Le Maire se montre plus optimiste : « De la même manière qu'au quatrième trimestre nous risquons d'avoir un chiffre de croissance négatif, je vous dis qu'il y aura un fort rebond de l'économie française en 2021 et que nous pourrons retrouver en 2022 notre chiffre de développement économique de 2019 », a-t-il affirmé. Il faudra dans l'intervalle faire le dos rond et croiser les doigts…



Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook