Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une croissance plus faible que prévu pour le dernier trimestre





Le 8 Décembre 2015, par Olivier Sancerre

Attention, danger. La Banque de France a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour la fin de l'année. Un coup dur alors que la trajectoire de croissance était particulièrement bien orientée ces derniers mois.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
L'institution a publié ses nouvelles prévisions de croissance pour le quatrième trimestre. Et elles sont moins bonnes qu'estimé auparavant : l'expansion du Produit intérieur brut de la France devrait être de +0,3%, soit 0,1 point de moins que ce qui était prévu.

La Banque de France a pris en compte la baisse de l'activité dans plusieurs secteurs de l'économie, notamment dans les services. Évidemment, les attentats auront un impact sur la croissance puisque ce sont l'hôtellerie et la restauration qui ont été particulièrement touchés sur le mois de novembre.

La BdF se veut néanmoins résolument optimiste : les attentats du 13 novembre ne devraient avoir que des répercussions limitées sur l'économie hexagonale. L'Insee reste lui campé sur une croissance de 0,4% pour les trois derniers mois de l'année, avec un objectif de 1,1% sur l'ensemble de 2015. 



Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook