Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une enseigne britannique supprime la date de consommation recommandée pour 500 produits frais





Le 3 Août 2022, par François Lapierre

Une chaîne de supermarchés britannique a décidé de supprimer les dates de consommation recommandées sur 500 références vendues dans ses rayons, principalement des fruits et légumes. Une manière de combattre le gaspillage alimentaire.


Lutter contre le gaspillage

Les consommateurs britanniques jettent chaque année 4,5 millions de tonnes d'aliments, un « problème majeur » selon l'enseigne Waltrose qui a décidé de supprimer les dates de consommation recommandées (« best before », autrement dit « meilleur avant »). Il s'agit d'une date indicative que l'on peut dépasser sans risque pour la santé. 

En revanche, le distributeur va conserver la date au-delà de laquelle la consommation est impropre pour la santé (« use by », soit « à consommer avant »). 500 produits frais sont concernés par cette nouveauté visant à lutter contre le gaspillage alimentaire, principalement des fruits et légumes sous emballage. La chaîne de supermarchés veut ainsi « inviter les clients à faire preuve de jugement ». 

Sauver des millions de paniers

« Nous estimons que la suppression des dates sur les fruits et légumes frais pourrait sauver l'équivalent de 7 millions de paniers de nourriture de la poubelle », explique l'entreprise. Les consommateurs britanniques pourraient suivre sans rechigner, car Waltrose n'est pas le premier distributeur à se lancer dans une telle initiative.

Ainsi, dès 2018 une centaine de produits vendus chez Tesco s'était vu retirer les dates de consommation recommandée. La fameuse chaîne de supermarchés Marks and Spencer avait emboîté le pas pour 300 références peu de temps après. Ces enseignes veulent que les clients puissent décider par eux-mêmes que tel aliment est encore bon, sans être influencés par une date qui ne signifie pas grand chose.



Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook