Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une hausse de 4% en moyenne des salaires en France prévue en 2023





Le 6 Décembre 2022, par La rédaction

Malgré les crises, l'activité économique demeure soutenue et les entreprises restent confrontées à des difficultés de recrutement. Pour garder ou attirer leurs collaborateurs, elles augmentent donc les salaires : il faut s'attendre à une moyenne de 4% de hausse en France l'année prochaine.


Les entreprises confrontées aux difficultés de recrutement

En 2023, les salaires devraient progresser en moyenne de 4% dans sept grandes économies mondiales, selon une étude réalisée par le cabinet Willis Towers Watson. En France, la hausse moyenne sera effectivement de 4%, mais elle s'établira à 6,6% au Brésil, 4,6% pour les États-Unis, 5,6% en Chine. A priori, pas de quoi éponger l'augmentation de l'inflation qui devrait dépasser les 4% dans la plupart de ces pays l'année prochaine.

Néanmoins, ces hausses prévues sont aussi un moyen pour les entreprises de garder leurs salariés. En France, en Allemagne ou encore au Royaume-Uni, les employeurs craignent en effet de rencontrer des difficultés pour recruter et conserver leurs collaborateurs. Des secteurs en tension, comme dans l'informatique et le numérique, rencontrent le plus de mal à embaucher. C'est aussi le cas pour les ingénieurs, très courtisés.

Des salaires qui augmentent pour retenir les collaborateurs

Pour apaiser ces tensions sur le recrutement, les entreprises doivent donc procéder à des revalorisations des rémunérations. L'inflation joue aussi un rôle dans la décision des entreprises. Toutefois, la situation pourrait évoluer dans le courant de l'année prochaine : les différentes crises pourraient finalement enrayer la machine économique dans plusieurs pays.

Le cabinet de courtage et d'assurances explique en effet que « les perspectives économiques sont globalement pessimistes pour l'année 2023 avec une anticipation d'une récession dans plusieurs économies ». Dans ces conditions, la course aux augmentations des rémunérations pourrait se ralentir. Même si la pénurie de talents dans plusieurs secteurs-clé devrait alimenter la hausse des salaires pour de nombreuses entreprises.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook