Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une nuit sous le signe de la RSE





Le 6 Novembre 2014, par Roxane Lauley

Le compte à rebours est lancé jusqu’à la prochaine nuit de la RSE. Après une première édition réussie, cette nouvelle édition se tiendra le lundi 24 novembre à 17h30 à la Salle Gaveau. 1000 professionnels seront présents pour célébrer la RSE et promouvoir les enjeux d’une démarche responsable au sein de l’entreprise. Cette seconde édition de la Nuit de la RSE accueillera également la 5e soirée APF Entreprises dont l’objectif est de mettre à l'honneur le travail adapté et protégé.


Crédit: La nuit de la RSE
Crédit: La nuit de la RSE
Face à l’évolution du monde du travail, la RSE s’impose depuis quelques années aussi bien dans les grands groupes que dans les PME et TPE.  Elle encourage les dirigeants d’entreprises à se préoccuper de l’environnement, de ses salariés, de ses fournisseurs et des consommateurs dans une logique de développement durable et de compétitivité pérenne. La RSE peut désormais compter sur la Nuit de la RSE pour distiller quelques éléments de pédagogie et révéler des initiatives inspirantes pour toutes les entreprises.
Ainsi, la 2e nuit de la RSE sera le lieu d’échanges autour de trois tables rondes, échanges suivis par le Ministre du Travail, de l'Emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social François REBSAMEN. Les débats s’articuleront autour de la dimension sociale de la RSE, des salariés en situation de handicap et du recrutement à l’épreuve de la RSE.
Par ailleurs, cette soirée sera l’occasion de décerner les RSE Awards qui récompenseront les meilleurs acteurs du secteur porteurs d’un projet RSE novateur ou d’une politique globale RSE performante. Deux catégories sont ainsi soumises à compétition. L’an passé, c’est le Groupe Eurotunnel qui a été mis à l’honneur pour la mise en place de la meilleure politique RSE d’un grand groupe. Figure emblématique du groupe, la construction du tunnel sous la Manche a été saluée en ce qu’elle combine des performances économiques et technologiques mais également des mécanismes d’éco-responsabilité. L’entreprise a également su réduire, depuis plusieurs années, son empreinte carbone et ses émissions de gaz à effets de serre.
Les candidats de cette édition attendent donc le verdict avec impatience ! Partenaire de la Nuit de la RSE, le JDE ne manquera pas de vous divulguer le palmarès des acteurs les plus solidaires et responsables.


http://nuitdelarse.fr/


 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook