Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une petite année 2014 pour les vins et spiritueux français





Le 11 Février 2015, par

C’est l’un des secteurs d’exportation vedette de la France : les vins et spiritueux. La balance commerciale est pour une grande part tributaire des performances des exportateurs et 2014 n’a pas fait exception.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Les vins et spiritueux sont le troisième poste excédentaire de la balance commerciale française, ils ont représenté 9,5 milliards d’euros l’an dernier. Le chiffre d’affaires a atteint 10,8 milliards d’euros en tout. Ces résultats ne doivent cependant pas masquer le fait que 2014 fut une année difficile pour les exportations, avec des revenus en baisse de 2,8%.

Pour le vin, tous les secteurs sont touchés, exception notable du champagne qui a gagné des parts de marché. Insuffisant pour redresser des exportations en chute de 3,3% en volume et de 1,7% en valeur. Les récoltes de 2012, d’où sont tirés la plupart des vins dits tranquilles vendus l’an dernier, n’ont pas été satisfaisantes, et cela s’est durement ressenti.

Du côté des spiritueux, la déception est aussi de mise pour le cognac (-7,6% en valeur, -4,6% en volume) et le calvados, deux alcools qui ont souffert de la politique anti corruption mise en place en Chine en 2013 et qui limite drastiquement les cadeaux d’affaire.

Au milieu de ces chiffres, quelques satisfactions tout de même : le marché américain, premier avec 18,8% du total  (2 milliards d’euros), progresse de 4% en valeur. En revanche, la Grande-Bretagne (-10%), la Chine (-17,4%) et la Russie (-21%) ne redorent pas le blason. Malgré tout, les professionnels annoncent une année 2015 stable.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : exportation, vin

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook