Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une prime d'intéressement de 4 100 euros chez PSA





Le 26 Février 2020, par Olivier Sancerre

C'est une excellente nouvelle pour les salariés du groupe PSA : l'entreprise va leur verser une prime d'intéressement qui pourra atteindre 4 100 euros.


Résultats record en 2019

Les salariés du constructeur automobile récoltent les fruits de leur travail et des très bons résultats de l'entreprise l'an dernier. À l'occasion du bilan annuel du groupe PSA, Carlos Tavares le président et directeur général de la société a annoncé sur RTL le versement d'une prime d'intéressement encore plus élevée que celle de l'an dernier. « La prime d'intéressement et de performance qui sera versée à nos salariés et en particulier à ceux qui ont les salaires les plus bas, donc ceux qui ont des salaires inférieurs à deux fois le SMIC, sera de 4 100 euros », a précisé le dirigeant. Une prime plus élevée de 290 euros par rapport à 2019, en lien avec des résultats record malgré une baisse des volumes.

Le groupe PSA et ses marques (Peugeot, Citroën, DS, Opel/Vauxhall) ont fait le choix d'une stratégie misant la rentabilité plutôt que les volumes. Le constructeur automobile a ainsi encaissé des ventes en recul de 10% l'an dernier (3,5 millions d'unités), ce qui n'a pas empêché l'entreprise d'enregistrer un chiffre d'affaires en hausse de 1% à 74,7 milliards pour des bénéfices de 3,2 milliards d'euros (+13,2%). Pour l'un comme pour l'autre de ces résultats, c'est un record.

Une prime plus élevée cette année

La marge opérationnelle du groupe s'établit à 8,5% des ventes, c'est une des plus élevées du secteur automobile. Elle est de 6,5% pour Opel, au-delà de l'objectif des 6% affiché par la société. « Nous avons obtenu des résultats records en 2019, grâce à notre agilité, notre approche centrée sur le client et socialement responsable », s'est réjoui Carlos Tavares dans le communiqué.

Le groupe PSA se concentre désormais sur le processus de fusion avec Fiat Chrysler. Un rapprochement qui aboutira à la création du quatrième constructeur automobile mondial, et qui permettra à la nouvelle entité de s'adresser aussi bien au marché américain qu'européen. Actuellement, 90% de la production de PSA est vendue en Europe, tandis que le marché chinois demeure toujours aussi difficile.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook