Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une prime jusqu’à 1.000 euros pour les fonctionnaires





Le 15 Avril 2020, par Paolo Garoscio

Comme les salariés de la grande distribution, de La Poste ou encore du secteur de la logistique, les fonctionnaires aussi ont été fortement mobilisés dans le cadre de la réponse à la crise sanitaire du Covid-19. Le gouvernement a annoncé le 15 avril 2020 qu’ils bénéficieront d’une prime qui pourra atteindre 1.000 euros, laissée à la discrétion des décideurs publics.


Une prime pour tout le monde

Europe 1 dévoile l’information ce 15 avril 2020, confirmée par la suite par le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, directement à l’antenne de la radio un peu plus tard : les fonctionnaires bénéficieront d’une prime pour les remercier de leur engagement dans le cadre de la crise du Covid-19. Tous peuvent en bénéficier, qu’ils soient mobilisés sur le terrain, comme les douaniers et les policiers, par exemple, ou qu’ils soient en télétravail.

Versée au terme de l’état d’urgence sanitaire, la prime sera toutefois laissée à la discrétion des décideurs publics : ministres, maires, hauts fonctionnaires de l’administration. « Pour la fonction publique territoriale, on va laisser la possibilité aux maires, s’ils le souhaitent et je sais que beaucoup le souhaitent, de verser cette prime, déchargée des cotisations pour les collectivités locales ». Au total, quelque 400.000 fonctionnaires pourraient être éligibles.

300 millions d’euros de primes

Selon les calculs du gouvernement, ce sont près de 300 millions d’euros qui seront ainsi distribués aux fonctionnaires, preuve que tous ne bénéficieront pas de la somme maximale de 1.000 euros. La dotation sera prévue dans la loi de finances rectificative qui est présentée le 15 avril 2020 en Conseil des ministres et qui doit fixer, notamment, les dépenses et les coûts de la crise.

On notera toutefois que le personnel soignant n’est pas concerné par cette prime : le gouvernement a dans les cartons un plan dédié à la fonction publique hospitalière, directement au front contre le virus.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook