Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une récession mondiale en 2023 ? C’est plus que possible pour la Banque Mondiale





Le 11 Janvier 2023, par Paolo Garoscio

L’économie mondiale est à risque de connaître une deuxième récession dans la même décennie, une situation inédite depuis la première moitié du 20e siècle. C’est ce qu’estime la Banque Mondiale qui a revu fortement à la baisse ses prévisions de croissance pour 2023. Elle juge qu’à tout moment, la récession pourrait frapper.


La Banque Mondiale revoit fortement ses prévisions de croissance à la baisse

La publication, le 10 janvier 2023, du dernier rapport « Perspectives de croissance mondiales » par la Banque Mondiale annonce la couleur : la situation économique s’est fortement dégradées durant le deuxième semestre 2022. En juin 2022, en effet, le même rapport prévoyait pour 2023 une croissance annuelle mondiale de 3%. Désormais, ce ne sont plus que 1,7% qui sont attendus.

Le ralentissement va durement frapper les économies avancées, estime l’institution. Pour 2023, la Banque Mondiale ne prévoit plus que 0,5% de croissance pour ces dernières, contre 3,4% pour les pays émergents et en voie de développement. Mais les prévisions de croissance sont revues à la baisse de manière généralisée : la Banque Mondiale les a réduites pour 95% des pays avancés et près de 70% des pays en voie de développement.

La récession pourrait survenir à tout moment en 2023

Outre la dégradation, désormais actée, le rapport souligne l’inquiétude de l’institution concernant l’année 2023. La récession mondiale pourrait avoir lieu et un simple changement de paramètres la rendrait réelle. Des changements aussi faibles qu’une inflation plus élevée que prévu ou encore une augmentation des tensions géopolitiques auraient pour conséquence de faire de 2023 la deuxième année de récession mondiale de la décennie.

Or, c’est quasiment inédit, rappelle la Banque Mondiale. Il faut remonter aux années 1930 pour retrouver une période durant laquelle une double récession a frappé le monde durant la même décennie.

Néanmoins, pour 2024, la Banque Mondiale est plus optimiste, tablant sur un retour de la croissance. Elle s’attend à 2,7% de croissance annuelle au niveau global.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook