Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une taxe sur les livraisons de colis ?





Le 13 Octobre 2019, par Olivier Sancerre

Un député de la majorité, Benoit Potterie, a soumis un amendement au projet de loi de finances 2020 pour taxer les livraisons de colis.


Amendement rejeté

L'amendement, tel que rapporté la publication Capital, visait à « rétablir l’équité fiscale et territoriale entre tous les acteurs du commerce par une incitation écologique et comportementale ». Il s'agissait de taxer les colis à hauteur d'un euro pour les transactions inférieures à 100 euros ; de deux euros si le montant est supérieur à 101 euros, et de cinq euros si la transaction dépasse les 1 000 euros.

Benoit Potterie envisageait également d'exonérer de taxe les colis à aller récupérer dans des points relais ou en magasin. Il soulignait que la livraison est parfois superflue. Le député LREM du Nord-Pas-de-Calais est très engagé pour la défense des commerces physiques et de proximité. Il indiquait cependant que les résidents des villes de moins de 20 000 habitants n'auraient pas à subir cette taxe étant donné la couverture plus faible de points relais.

Répercussion sur les clients


L'amendement a été rejeté par la Commission des finances de l'Assemblée nationale, ainsi qu'un autre proposé par le même député concernant les entrepôts des entreprises du numérique. Benoit Potterie a toutefois fait savoir que ces propositions seraient de nouveau soumises en séance publique, accompagnées d'aménagements le cas échéant.

Si cette taxe devait être votée, il ne fait guère de doute qu'Amazon — le premier touché par une telle mesure — l'aurait répercuté sur la facture de ses clients. Cela a été le cas de la « taxe GAFA » votée cet été, dont le surcoût sera payé par les vendeurs français sur la plateforme du géant du commerce en ligne. 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Minorités d'Orient, les grandes trahies de l'Histoire

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »












Rss
Twitter
Facebook