Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une visite à la BRAFA de Bruxelles





Le 1 Février 2024, par Yadira Castellanos Estrabao

Événement incontournable à Bruxelles, la BRAFA réunit pour sa 69e édition toujours autant de trésors de l’histoire de l’Art, 132 galeries de haut niveau international et toujours plus d’amateurs.


Image Giammarco Cappuzzo Fine Art
Image Giammarco Cappuzzo Fine Art
La BRAFA met à l’honneur cette année les surréalistes puisqu’elle célèbrera les 30 ans de la disparition du peintre belge, Paul Delvaux (Belgique, 1897-1994), dont la fondation est l’invitée d’honneur de cette édition. Celle-ci illustrera le parcours de l’artiste à travers une quinzaine d’œuvres dans un espace qui lui est dédié. À découvrir aussi sur les stands de plusieurs exposants, une trentaine d’œuvres mettant en évidence les thèmes récurrents chers à l’artiste : la femme, les gares et les trains, les décors antiques, la présence de squelettes.

Nous nous sommes longuement arrêtés dans la galerie Giammarco Cappuzzo (stand 49) qui expose un apôtre en buste du peintre Jusepe de Ribera dit Lo Spagnoletto (Xativa, 1591 - Naples, 1652) tableau inédit, retrouvé récemment et qui appartient à une série bien connue de Saints en bustes commanditée au Maître napolitain aux alentours de 1630.  La radiographie révèle des changements de la composition, transformant un Saint-Joseph initial en Saint-Jacques le Majeur ou Saint-Jérôme.  Bien que le tableau soit resté inachevé, on mesure le verbe naturaliste d’un modèle caravagesque, ici exacerbé dans le traitement des rides et la carnation du vieillard.

Dans un tout un autre registre, mais dans la même galerie, il est à noter l’apparition sur le marché d’un Ecce Uomo du maniériste Sebastiano del Piombo (Venise, 1486 - Rome, 1547) dont la douleur spirituelle est exprimée avec une rare émotion. Ici, nul besoin de couronne d’épines pour signifier la douleur. Elle transparait dans les traits meurtris, mais néanmoins élégants de la figure christique.

Les peintures de Giovanni Battista Langetti ( Gênes, 1625 - Venise, 1676) réunies après une longue quête forment un ensemble remarquable que les amateurs avertis pourront apprécier et peut-être même s’approprier.

La BRAFA 2024 se tient du dimanche 28 janvier au dimanche 4 février dans les Palais 3 et 4 de Brussels Expo.
 


France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook