Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une voiture Apple d'ici cinq à sept ans ?





Le 15 Août 2018, par

Apple aurait bel et bien en projet de construire sa propre voiture. Un analyste crédible, généralement très bien renseigné, annonce que le créateur de l'iPhone lancerait ce véhicule à l'horizon 2023/2025.


Apple est la première entreprise à avoir atteint le seuil des 1 000 milliards de dollars de capitalisation boursière. Pour doubler la mise, c'est à dire toucher du doigt les 2 000 milliards de dollars, Ming-Chi Kuo, analyste chez TF International, explique que le constructeur californien lancera sur les routes l'Apple Car d'ici cinq à sept ans. Cette voiture sera le prochain « produit vedette » de l'entreprise, qui va « révolutionner le marché de l'automobile », selon l'observateur.

Un secteur qui est en passe d'être redéfini par les nouvelles technologies. Apple a plusieurs cartes à jouer dans ce domaine, à commencer par son expertise en matière d'intégration logicielle et matérielle avec les services. En termes technologiques, le constructeur informatique est notamment un des leaders en matière de réalité augmentée et d'intelligence artificielle. Quant à la maîtrise matérielle, elle n'est plus à démontrer : les produits Apple sont reconnus pour leur qualité. Une voiture n'est pas un smartphone, c'est certain, mais il y a dix ans au moment du lancement de l'iPhone, personne ne voyait Apple réussir une telle intégration dans un smartphone.

Enfin, Apple pourrait aussi profiter de ce marché en surfant sur les services financiers. On imagine que cette voiture n'aurait rien de bon marché et qu'il faudra mettre au point un système de paiement innovant. Tout cela, Apple sait faire. Reste à mettre en place une chaîne de production et de distribution à la mesure du projet, ce qui est un des plus importants défis qui se posent à l'entreprise.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : apple

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook