Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Une voiture électrique à 100 euros par mois : le leasing social en trombe





Le 9 Janvier 2024, par François Lapierre

Le programme de leasing social pour les véhicules électriques proposé à un tarif abordable pour les ménages les moins aisés connaît un fort succès. Cette initiative s'inscrit dans une démarche plus large visant à encourager la transition vers des moyens de transport plus durables.


Le leasing social séduit les Français

La proposition de location de véhicules électriques à un tarif attractif de 100 euros par mois pour les ménages les plus modestes a rencontré un franc succès en France. Plus d'un million de personnes ont effectué une simulation de revenus sur une plateforme dédiée, mise en place par le ministère de la Transition énergétique. Cette initiative, lancée le 14 décembre, a vu les commandes de voitures débuter officiellement le 1er janvier. Selon la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, plus de 80.000 personnes se sont inscrites pour être recontactées, et environ 25.000 pourraient bénéficier de ce dispositif.

Les constructeurs automobiles ont rapidement répondu à cette initiative en proposant divers modèles électriques à des prix compétitifs. Des options telles que la Citroën ë-C3 à partir de 54 euros par mois, la Peugeot E-208 pour 99 euros, et la Renault Twingo E-Tech pour 40 euros, le tout incluant des assurances, sont disponibles sans premier loyer exigé. 

L'obstacle de la production

Toutefois, un défi se profile : seulement 20.000 véhicules électriques seront disponibles pour ce programme en 2024, une limitation due à la capacité de production actuelle. Néanmoins, Agnès Pannier-Runacher souligne dans La Tribune que ce nombre pourrait augmenter si la demande est forte, avec une priorité donnée à ceux qui nécessitent un véhicule pour le travail.

Le gouvernement français vise à proposer 50.000 véhicules électriques en leasing d'ici 2025. Avec un budget initial de 300 millions d'euros pour le leasing, ce montant pourrait augmenter significativement. Par ailleurs, le bonus écologique destiné à l'achat de véhicules électriques neufs devrait subir une réduction de 1.000 euros en s'établissant à 4.000 euros pour les ménages au-delà du cinquième décile, tandis qu'il restera à 7.000 euros pour la moitié la moins aisée. 

Cette réduction servira à financer le leasing social et d'autres initiatives de transition écologique. Le projet de loi de finances prévoit un budget de 1,5 milliard d'euros en 2024 pour le verdissement des véhicules, marquant une augmentation par rapport au budget de 1,3 milliard en 2023.



Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook