Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Unédic : le chômage qui baisse en trompe l’œil





Le 17 Juin 2015, par

Et si le chômage commençait à baisser cette année ? Cette hypothèse, qui ressemble à de la science-fiction, pourrait pourtant bien se réaliser, à en croire les prévisions de l’Unédic.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
L’assurance-chômage table en effet sur une baisse des inscriptions en catégorie A, c’est à dire les chômeurs n’ayant pas du tout travaillé, à partir de la deuxième moitié de l’année… et tout au long de 2016 ! Une bonne nouvelle qui s’explique par une croissance qui repart à la hausse depuis le début de cette année, ainsi que par les diverses dispositions prises par le gouvernement (emplois aidés, crédit Cice).

Il convient cependant de nuancer ce beau tableau. Car le début de l’année a été pour le moins catastrophique pour le taux de chômage, et cela pèsera dans les résultats annuels : de fait, le nombre de sans emplois devrait augmenter de 12 000 personnes de plus. 

Il ne faut pas oublier non plus la structure de la situation. Les chômeurs de catégorie A vont se déverser dans les deux autres catégories B et C, celles qui comptabilisent les personnes ayant travaillé à temps partiel. Ces catégories vont compter 41 000 chômeurs de plus, qui vont s’ajouter aux 93 000 déjà enregistrés depuis le début de l’année.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : chômage

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook