Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Unédic : plus de 100 000 chômeurs supplémentaires en 2015





Le 19 Janvier 2015, par

Il n'y aura pas de miracles du côté de l'Unédic. Malgré une année 2015 qui devrait voir une légère amélioration sur le front de la croissance, le régime d'assurance-chômage va continuer à souffrir.


Unédic : plus de 100 000 chômeurs supplémentaires en 2015
L'Unédic a revu ses prévisions pour l'année 2015 à la lumière des nouvelles prédictions des analystes, qui planchent sur un scénario moins rose qu'imaginé en septembre dernier. À l'époque, la croissance pour cette année devait être de 1,1%; elle ne sera sans doute que de 0,9%. L'Unédic doit donc revoir à la baisse ses propres prévisions.

Il devrait donc se créer en France en 2015 104 000 chômeurs supplémentaires sans aucune activité, au lieu des 96 000 précédemment anticipé. L'Hexagone ne recommencerait à créer de l'emploi qu'au milieu de l'année, avec un total de 23 000 emplois l'ensemble de 2015 — insuffisant pour compenser le nombre de chômeurs.

Consolation bien maigre, en 2014 il y avait eu 181 000 chômeurs de plus : l'année 2015 devrait se montrer un peu meilleure sur ce front même si évidemment, ça n'a rien de très glorieux. En tout cas, les prévisions de l'Unédic sont dans le droit fil de celles des organisations internationales.

Ces mauvaises prévisions ne vont pas améliorer le déficit des régimes d'assurance-chômage. Malgré les mesures d'économies prises par l'entremise de la nouvelle convention, le déficit devrait se monter à 4,4 milliards d'euros en 2015, un record en la matière (sans ces mesures, le déficit aurait été de 5 milliards).

Le financement à court terme de l'Unédic reste toutefois assuré, les taux d'intérêt actuels étant très faibles. Mais sans croissance, pas de création d'emplois.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : chômage, unédic

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook