Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Véhicules autonomes : expérimentations à venir sur les routes françaises





Le 15 Mai 2018, par

La France a pris du retard sur le terrain des tests de véhicules autonomes. En mars, Emmanuel Macron a annoncé que le pays devait être « à la pointe de l'expérimentation et de l'industrialisation » dans ce secteur.



Le dossier avance. Anne-Marie Idrac, à qui a été confiée une mission sur le véhicule autonome en tant que « haute responsable pour la stratégie nationale de développement des véhicules autonomes ». Elle a élaboré une stratégie permettant de mettre sur les routes françaises, dès 2020, des véhicules « sans chauffeur » (dans les faits, il faut toujours un conducteur derrière le volant, même si c'est le véhicule qui « conduit » de manière autonome). Le tempo est ambitieux, car il convient de modifier la législation et de poser le cadre de ces tests grandeur nature.

Anne-Marie Idrac a couché sur le papier une série de dispositions, dont une bonne part seront intégrées aux futures loi Pacte, et au sein de la loi d'orientation sur les mobilités qui sera présentée cet été en conseil des ministres. L'objectif est de permettre à des véhicules autonomes de niveau 3 et 4 de pouvoir circuler. Cette échelle, qui compte 5 paliers, correspond au niveau d'autonomie des voitures : le niveau 3 nécessite que le conducteur puisse prendre le volant à tout moment ; le niveau 4 permet à un véhicule de conduire de façon autonome sur des portions de route.

Les expérimentations devraient bénéficier d'un cadre juridique plus souple en matière de responsabilité pénale (qui est responsable : le conducteur, l'éditeur du logiciel ou le constructeur ?). Pour ce qui concerne les tests, la responsabilité du titulaire de l'autorisation de circuler sera responsable, il devra s'assurer de la sécurité de l'expérimentation. De quoi laisser un peu de temps avant de trancher cette question.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook