Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ventes en forte baisse pour les produits Kinder





Le 15 Avril 2022, par François Lapierre

Le géant de la confiserie Ferrero est sur la sellette. Alors que les fêtes de Pâques approchent, les ventes de Kinder sont en forte baisse. En cause : la perte de confiance des consommateurs suite à la découverte de salmonelles.


Des salmonelles dans le chocolat

C'est un coup dur pour le groupe Ferrero, qui, à la veille de Pâques, voit s'effondrer les chiffres de vente de ses produits Kinder : elles accusent en effet un recul de 35%, alors qu'il s'agit normalement d'une période faste pour le confiseur. Ferrero y réalise en effet 10% de son chiffre d'affaires annuel… Mais l'entreprise se débat toujours avec les cas de salmonelles qui ont engendré 150 cas dans toute l'Europe.

Les consommateurs ne veulent pas jouer avec le feu, et malgré la communication de la société et les messages rassurants dans les supermarchés, ils jettent leur dévolu sur d'autres produits. La confiance n'est plus au rendez-vous, ce qui sera une montagne difficile à franchir pour Ferrero, cela demandera du temps. 

Ferrero dans la tourmente

Les produits suspects ont été repérés dans une usine du groupe en Belgique, à Arlon. Ferrero a repéré des lots contaminés en décembre et pris les dispositions sanitaires qui s'imposent afin que la bactérie disparaisse. Néanmoins, le rappel des lots contaminés n'a été ordonné que fin mars : un laps de temps qui peut interroger les consommateurs. Ferrero assure n'avoir pas vendu de produits à risque durant les fêtes de fin d'année.

Les produits de Noël et les calendriers de l'Avent ont ainsi été produits avant le 15 octobre dernier (qui est la date de rappel des produits). Certains consommateurs pourraient cependant toutefois estimer que Ferrero a pu être tenté de « noyer le poisson » pour éviter une chute des ventes à Noël. Quoi qu'il en soit, Ferrero va devoir batailler pour regagner la confiance de ses clients.



Tags : ferrero

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook