Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Vers des amendes forfaitaires pour usage de cannabis ?





Le 22 Janvier 2018, par

La dépénalisation du cannabis, ce n’est pas tout de suite en France. Contrairement au Canada et à plusieurs États américains, l’Hexagone n’entend pas arrêter la lutte contre le cannabis. Mais des aménagements semblent possibles.


Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, a donné son sentiment au micro de BFM TV : pas question de dépénalisation du cannabis. En revanche, il a bien voulu admettre « l’échec » de la politique répressive en vigueur en France : elle y est la plus dure, mais la consommation y est la plus élevée en Europe, reconnaît le locataire de Bercy. Dans ces conditions, que faire ?

 

Le ministre de l’Économie rebondit sur la proposition d’un rapport parlementaire qui sera remis au gouvernement ce mercredi 23 janvier, mais dont des éléments ont été publiés par Le Parisien ce dimanche. Le rapport préconise la mise en place d’amende forfaitaire dont le montant serait compris entre 150 et 200 euros pour tout usage de stupéfiant. « Je pense qu'on peut conjuguer des amendes appliquées systématiquement et maintenir la pénalisation du cannabis », a déclaré Bruno Le Maire.

 

Robin Reda, un des députés à l’origine de ce rapport, explique que cette amende forfaitaire permettrait aux forces de l’ordre de « mettre fin à la procédure tout de suite, sur le terrain, avec l'usager interpellé. L'avantage, c'est la sanction immédiate et systématique ». De fait, la consommation de cannabis ne serait plus un délit passible de prison. En octobre dernier, Emmanuel Macron avait dit sa préférence pour une « forfaitisation » de certains délits, sans en préciser toutefois la nature. L’objectif est de libérer du temps et des ressources pour la police, ce qui améliorera les conditions de travail des fonctionnaires. Reste encore à convaincre le gouvernement d’une part et l’Assemblée.



Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : cannabis

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook