Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Vers la fin du changement d'heure





Le 31 Août 2018, par Marie-Eve JAMIN

Plus de 4,6 millions d'Européens ont donné leur avis sur le changement d'heure. Résultat : ils sont plus de 80% à vouloir abandonner ce changement d'heure. L'appel a été entendu par la Commission européenne.


La Commission européenne va proposer la fin du changement d'heure

Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, a annoncé vendredi 31 août que l'UE allait proposer la suppression du passage à l'heure d'hiver. Une annonce qui fait suite à un avis du Parlement européen et aux résultats d'une consultation en ligne qui montrent que les Européens sont majoritairement contre le changement d'heure. En effet, cet été tout le monde pouvait donner son avis sur le changement d'heure bi-annuel. Au total, 4,6 millions de personnes ont participé à la consultation.

Et le résultat est sans appel : 80% des sondés sont pour l'abandon du changement d'heure. La plupart souhaitent rester à l'heure d'été. Pour rappel, le changement d'heure avait été instauré en France en 1976. Cette mesure avait été mise en place dans l'Hexagone après le choc pétrolier. À l'époque l'objectif était de réaliser des économies d'énergie en profitant le plus possible de la lumière naturelle pendant une journée de travail. Le but final était donc de limiter l'éclairage artificiel. Mais les temps ont changé.

Toute l'année à l'heure d'hiver ou à l'heure d'été ?

Vers la fin du changement d'heure
Aujourd'hui, la Commission européenne a établi que les économies d'énergie dues au changement d'heure sont minimes. Jean-Claude Juncker a donc annoncé qu'il allait proposer la fin de l'heure d'hiver, sur la chaîne allemande ZDF, ce vendredi matin. Désormais, le Parlement et le Conseil doivent encore donner leur accord. Mais, « les gens le veulent, nous le faisons », a promis Juncker. Reste à savoir s'ils opteront pour l'heure d'été ou l'heure d'hiver.

En effet, instaurer toute l’année l’heure d’été en France présenterait quelques inconvénients. Tout d’abord, cela instaure un décalage sur l'heure solaire qui serait désormais de deux heures en permanence. Ce qui aurait pour conséquence de voir le jour se lever particulièrement tard les matins d’hiver. A la fin du mois de décembre, le soleil ne se lèverait ainsi pas avant 9h30 et donc la nuit serait beaucoup plus longue.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook