Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Vers un report des soldes d'hiver





Le 3 Décembre 2020, par François Lapierre

À l'instar des soldes d'été, les futures soldes d'hiver pourraient être repoussés de quelques semaines. C'est du moins ce que réclament plusieurs fédérations de commerçants.


Les commerçants veulent écouler leurs stocks

Les commerçants ont multiplié les difficultés ces derniers mois, entre les deux confinements au printemps et au mois de novembre et les restrictions dues au protocole sanitaire toujours plus strict. Pour éviter une catastrophe économique, ils doivent écouler au plus vite les stocks achetés chez leurs fournisseurs afin de reconstituer la trésorerie et retrouver un peu d'air. Les soldes d'hiver pourraient en faire les frais : plusieurs fédérations ont en effet demandé au gouvernement un report de la période hivernale des soldes. Habituellement, celle-ci débute mi-janvier. Elle pourrait finalement attendre une semaine, voire deux.

« La Confédération des commerçants de France (CDF) et les Commerçants Artisans des Métropoles de France (CAMF) s'unissent pour demander le report de la date des soldes d'hiver à la fin du mois de janvier », soit le 20 janvier, soit le 27 janvier, demandent ces deux organisations dans un communiqué commun. Le second confinement a porté un coup très dur aux commerçants : « Les stocks de ces magasins sont au plus hauts et payés depuis des semaines aux fournisseurs. Il est donc vital pour ces commerces de pouvoir vendre au juste prix, sans réduction de prix, pendant plusieurs semaines d'hiver afin de pouvoir reconstituer de la trésorerie et assumer les charges leur incombant ».

Quatre semaines de soldes seulement ?

La Fédération nationale de l'habillement (FNH) rejoint les deux autres organisations dans leur demande de report. « Après un mois de fermeture administrative, les boutiques de mode indépendantes souhaitent pour la grande majorité le report des soldes d'hiver 2021 au 27 janvier au lieu du 6 janvier ». Les commerces d'habillement sont également favorables à maintenir la durée des soldes à 4 semaines.

Les soldes d'été avaient été eux aussi repoussés de trois semaines, là encore pour tenir compte des stocks à écouler suite au déconfinement début mai. Ce report a été jugé favorable par la CDF et les CAMF, « à l'exception de certains commerçants situés dans la capitale », précisent les deux fédérations. Les organisations de commerçants demandent également au gouvernement d'avoir une réflexion sur l'avenir des soldes, « avec pourquoi pas une autre formule voire enfin une harmonisation au niveau de l'Europe ».



Tags : soldes

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook