Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Vers une fusion entre le groupe PSA et Fiat Chrysler ?





Le 29 Octobre 2019, par La rédaction

Le groupe Fiat Chrysler s'est peut-être trouvé un nouveau partenaire. Après l'échec des discussions avec Renault, le constructeur italo-américain pourrait convoler en juste noce avec le groupe PSA.


Rumeur d'un rapprochement

Les discussions iraient bon train entre le groupe PSA et Fiat Chrysler, indique le Wall Street Journal. À tel point que les deux entreprises en seraient à imaginer le processus de fusion : une des options sur la table est un rapprochement par échange d'actions. La nouvelle entité, qui regrouperait les marques Peugeot, Citroën, DS et Opel/Vauxhall avec Fiat, Lancia, Alfa Romeo, Dodge, Jeep ou encore avec Ferrari, pèserait 50 milliards de dollars. Soit 20 milliards de plus que la précédente tentative avec Renault…

La nouvelle direction de l'entité serait composée de Carlos Tavares, le président du directoire de PSA, qui agirait en tant que dirigeant. John Elkann, le président de Fiat Chrysler, conserverait ses fonctions actuelles. C'est surtout au niveau de la structure industrielle, de la recherche et développement, ainsi qu'à la distribution que les choses seraient amenés à évoluer. Les deux entreprises chercheront à réaliser des synergies et des économies d'échelle, avec à la clé un coût social qui reste à évaluer.

Fiat Chrysler toujours à la recherche d'un partenaire

Le groupe PSA et Fiat Chrysler sont des constructeurs de taille différente : quand le premier réalise un chiffre d'affaires de 74 milliards d'euros l'an dernier, le second en engrange 110 milliards. Mais l'entreprise française est capitalisé à hauteur de 22 milliards d'euros à la Bourse, contre 18 milliards pour le l'italo-américain.

Selon les prévisions de PSA, les ventes en 2019 devraient se contracter de 1% en Europe, de 2% en Russie et de 5% en Amérique latine. Les constructeurs automobiles sont amenés à se rapprocher afin de financer les investissements indispensables pour les voitures électriques et pour baisser leurs coûts.



Tags : PSA

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Minorités d'Orient, les grandes trahies de l'Histoire

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »












Rss
Twitter
Facebook