Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Vers une présidence commune pour l'audiovisuel public ?





Le 17 Février 2018, par

L'ensemble de l'audiovisuel public pourrait bien être piloté par une seule et même personne. C'est du moins ce que Françoise Nyssen, la ministre de la Culture, aurait en tête.


Le Monde révèle que la ministre de la Culture envisage une seule présidence pour Radio France, France Télévisions et France Médias Monde (France 24 et RFI). Un chamboulement majeur, ces trois entités étant jusqu'à présent dirigées par une présidence qui leur est propre. Les PDG qui gèrent les destinées de ces différents groupes publics seraient remplacés par des directeurs généraux, placés sous la houlette d'une présidence unique. 

Il ne s'agit pour le moment que d'une proposition. Les arbitrages sur la refonte de l'audiovisuel public devraient être pris d'ici la fin du mois de mars. On sait qu'Emmanuel Macron apprécie peu le mode de gestion de l'audiovisuel public qu'il aurait qualifié de « honte de la République ». Cette déclaration a cependant été démentie par la suite. Il n'empêche : la réflexion est effectivement en cours au sein du gouvernement pour réformer l'ensemble des différentes entités qui composent le service public audio et radio.

Cette hypothèse d'une présidence commune intervient en tout cas quelques jours après la révocation de Mathieu Galet par le CSA. L'ex-président de Radio France a été démis de ses fonctions suite à une condamnation pour favoritisme. On a aussi appris cette semaine l'annulation du mandat de la PDG de France Médias Monde, Marie-Christine Saragosse, pour des raisons administratives. Cette option de toit commun pour tous les groupes de l'audiovisuel public répondrait en tout cas à la volonté du chef de l'État de rapprocher ces entités, ce qui permettrait d'enclencher des synergies et réaliser aussi des économies.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook