Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Versace à vendre ?





Le 25 Septembre 2018, par

Une des dernières grandes marques de luxe italiennes indépendantes pourrait bien changer de mains. La rumeur veut en effet que maison de haute couture Versace soit vendue dans les prochains jours.


S'il est une marque qui brille au firmament de l'univers du luxe en Italie, c'est bien Versace. Le groupe milanais, fondé par Gianni Versace, serait à vendre selon le quotidien italien le Corriere della Serra. Donatella Versace, vice-présidente de l'entreprise et directrice artistique, a convoqué une réunion du personnel ce mardi 25 septembre. À cette occasion, l'annonce de la vente pourrait être confirmée. La valeur de la marque est estimée à 2 milliards de dollars, soit 1,7 millions d'euros. 

Parmi les repreneurs, aucun groupe français n'est cité par la presse, qui relève toutefois que les industriels hexagonaux ont souvent tenu les rênes des maisons italiennes du luxe. Le prétendant serait plutôt à chercher du côté des États-Unis. On évoque ainsi Michael Kors, une entreprise de mode, ainsi que le joaillier Tiffany & Co. Pour ce dernier, l'acquisition de Versace aurait du sens : on trouve en effet à sa tête deux Italiens, le PDG Alessandro Bogliolo et Francesco Trapani, deux anciens de Bulgari.

En attendant l'annonce officielle, personne n'a évidemment souhaité réagir à la rumeur. Et surtout pas les groupes américains pressentis… Versace avait un temps envisagé la possibilité de s'introduire en Bourse, en particulier en 2014 lorsque le fonds américain Blackstone est entré au capital de la maison. Mais finalement, rien n'a été fait dans ce sens. L'acquisition, qui pourrait être annoncé ce mardi, sera donc réalisée « à l'ancienne ».


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : luxe

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook