Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Vingt ans de monnaie unique : les Français ne veulent pas sortir de l'euro





Le 30 Décembre 2021, par Olivier Sancerre

L'euro, lancé il y a vingt ans, souffre toujours des idées reçues à son sujet, notamment la baisse du pouvoir d'achat ressentie par de nombreux Français. Malgré tout, ces derniers veulent le conserver.


Baisse du pouvoir d'achat

En janvier 2002, l'euro commençait à faire son apparition dans les porte-monnaie de millions d'Européens. La monnaie unique est désormais présente dans 19 pays et est devenue la deuxième devise de référence au monde, mais malgré ses réussites, l'euro souffre toujours d'une idée reçue tenace. Un sondage YouGov pour MoneyVox révélé par Le Figaro montre que pour huit Français sur dix, la monnaie unique est responsable de la hausse des prix.

Par conséquent, l'euro est aussi à l'origine de la baisse du pouvoir d'achat. Évidemment, ça n'est pas si simple et comme de nombreuses études l'ont démontré, il existe de nombreux facteurs qui expliquent les variations du pouvoir d'achat à la hausse comme à la baisse. L'Insee prévoit d'ailleurs une contraction de 0,5% au premier semestre 2022, qui reposera majoritairement sur des facteurs n'ayant pas grand chose à voir avec la monnaie unique : flambée des prix des carburants, problèmes d'approvisionnement et de transport, pénurie de matières premières.

Pas de sortie de l'euro

Plus réjouissant en revanche, 56% des Français ne veulent pas sortir de l'euro. Des personnalités politiques proches de l'extrême droite ont fait de l'abandon de la monnaie unique leur cheval de bataille, mais ils ont dû rebrousser chemin, comme cela a été le cas de Marine Le Pen en 2019. L'euro peut d'ailleurs évoluer : une consultation publique de la Commission européenne montre qu'une majorité d'Européens ne veulent plus des pièces de 1 et 2 centimes !

Il est en revanche un domaine où l'euro a encore beaucoup à prouver, c'est sur le plan financier international. Le dollar américain demeure la monnaie de référence tandis que l'euro a failli mourir il y a dix ans, en raison de la crise de la dette. À cette occasion, la Banque centrale européenne a changé de politique pour soutenir activement la monnaie unique qui s'en est retrouvée confortée. Mais le chemin sera encore long pour atteindre le statut du dollar.



Tags : euro

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook