Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Volkswagen : plus de 70 milliards d'euros pour la voiture électrique et connectée





Le 16 Novembre 2020, par Olivier Sancerre

Électrique et connectée, c'est le portrait robot de la voiture du futur pour Volkswagen qui va renforcer ses investissements dans les prochaines années. Le groupe allemand va mettre plus de 70 milliards d'euros sur la table.


Des investissements colossaux dans la voiture électrique

La crise sanitaire et économique qui frappe tous les constructeurs automobiles ne doit pas être une raison pour réduire les efforts et les investissements pour le développement de la mobilité du futur. Volkswagen a confirmé son intention de proposer 70 modèles 100 % électriques dans son catalogue à l'horizon 2030, avec un objectif de 26 millions d'unités vendues en dix ans. 19 millions d'entre elles seront basées sur la technologie mise au point pour l'ID.3, premier compacte électrique « nouvelle génération ». Le groupe allemand n'abandonne pas les hybrides pour autant, il souhaite ainsi mettre sur le marché 60 modèles hybrides et en écouler 7 millions sur la même période.

Ces intentions nécessitent des investissements lourds. Le constructeur est prêt : il va consacrer 73 milliards d'euros sur cinq ans, entre 2021 et 2025, pour développer ses technologies et ses capacités dans l'électrique et la connectivité. Ces technologies du futur vont demander un effort massif, qui représente 50 % des investissements sur les cinq prochaines années (c'est davantage que les 40 % envisagés dans un premier temps). 35 milliards seront consacrés uniquement à la gamme électrique.

Électricité et connectivité

Pour ce qui concerne le numérique et la connectivité (dont la conduite autonome), Volkswagen va investir 27 milliards d'euros. « Le groupe prend au sérieux la transformation, la mobilité électrique et le numérique », explique Bernd Osterloh le directeur du comité d'entreprise. « Dans les prochaines années, il s'agira de devenir leader sur les logiciels dans les voitures », ajoute Herbert Diess le président du directoire du groupe.

L'enjeu est de taille puisque tout le marché automobile tend vers davantage de véhicules électriques afin de réduire les émissions de CO2. Tous les constructeurs investissent des milliards pour être au rendez-vous, tandis que les acheteurs commencent à s'intéresser de très près aux hybrides et à la voiture tout électrique. Cette transition nécessite des investissements colossaux qui vont demander des efforts de productivité : Volkswagen estime réaliser un gain de 30 % en la matière sur les cinq années à venir.



Tags : volkswagen

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute













Rss
Twitter
Facebook