Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Volkswagen pourrait vendre Ducati





Le 27 Avril 2017, par

Malgré le DieselGate qui a frappé le géant allemand, premier constructeur du monde, Volkswagen a réussi à ne pas faire chuter son chiffre d’affaires et ses ventes. Mais il doit tout de même encaisser le coup dur des plus de 20 milliards de dollars d’amendes que lui ont infligé les autorités américaines… sans compter les autres enquêtes encore en cours un peu partout dans le monde.


cc/pixabay
cc/pixabay
Si le groupe de Wolfsburg n’est pas inquiet pour son avenir, il a lancé un changement radical de stratégie tournée vers le 100 % électrique comme bon nombre de ses concurrents, Volkswagen doit se recentrer et pourrait décider de céder une partie de ses activités. Selon Reuters, le constructeur de motos Ducati pourrait bien faire partir des marques qui quitteraient le groupe Volkswagen.

Les rumeurs d’une vente de Ducati par Volkswagen ne sont pas nouvelles mais cette fois le groupe de Wolfsburg aurait réellement commencé à étudier la question et les possibilités de réorganisation. Ce serait le groupe Evercore, spécialisé dans les investissements bancaires, qui aurait été chargé, selon Reuters, d’analyser la situation. Et la question d’une cession de Ducati ne serait pas du tout exclue, tout comme la suppression de certains emplois.

Ducati n’a pas fait de commentaires à Reuters ou à la presse italienne qui commence à s’inquiéter de la situation. Ducati réalise un chiffre d’affaires annuel proche de 750 millions d’euros. La vente pourrait toutefois atteindre des sommets : plus d’un milliard d’euros. De quoi permettre à Audi, filiale de Volkswagen qui avait racheté Ducati en 2012, une belle marge : pour prendre le contrôle de Ducati la marque aux quatre anneaux n’avait déboursé que 860 millions d’euros.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook