Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

YouTube boycotté par plusieurs grandes marques





Le 2 Avril 2017, par

Plusieurs grands groupes ont décidé de retirer leurs publicités de YouTube, la plateforme de consultation et de partage vidéo la plus populaire au monde. Un coup dur pour Google, propriétaire de YouTube, qui a fait de la publicité son principal moteur économique.


Une enquête du journal britannique Times a mis au jour les limites du système automatisé d’affichage publicitaire dans les vidéos de YouTube. Les annonces de grandes marques ont ainsi été diffusées dans du contenu à caractère antisémite, haineux, incitant à la haine, ou faisant l’apologie du terrorisme. Aucun annonceur ne veut voir son image associée avec ce genre de vidéo…

C’est pourquoi plusieurs multinationales (L’Oréal, Vodafone, Volkswagen, McDonald’s…) et opérateurs de téléphonie (AT&T et Verizon aux États-Unis) ont décidé de retirer une partie de leur budget pub des vidéos YouTube. Un boycott qui représente déjà 750 millions d’euros ; certes, cette somme ne pèse qu’1% du chiffre d’affaires de Google, mais le risque de dégradation de l’image de marque de YouTube est réel et il faut veiller à ce que ces initiatives ne fassent pas boule de neige.

Dans un premier temps, Google a indiqué qu’il ne pouvait contrôler les 400 heures de vidéo qui se déverse chaque minute sur les serveurs de YouTube… avant de se reprendre, de s’excuser, puis d’annoncer l’arrivée de nouveaux moyens techniques et humains pour corriger le tir. En espérant qu’il ne soit pas trop tard !


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : google

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert









Rss
Twitter
Facebook